UFC Que Choisir de Nancy et environs

Marché du SMS

En effet, après 6 mois d’étude, l’UFC-Que Choisir révèle que chaque opérateur réalise la marge exorbitante de 82 % sur chaque envoi de mini-message qui ne lui coûte en fait que…0,02 € !

Avec un SMS au prix unique de 0,15 €, les opérateurs ont donné l’illusion, à la jeunesse en particulier, d’un « juste prix ». Profitant de l’engouement pour ce mode de communication, les opérateurs maintiennent en dehors de toute concurrence ce prix inique depuis 1999.

En outre, l’étude de l’UFC-Que Choisir démontre que les offres par paquets de SMS ne sont qu’un simulacre de concurrence puisque le revenu moyen par mini-message n’a pas diminué de façon significative.

Avec 75 % de SMS envoyés en France par les 8/24 ans (environ 6 milliards/an), les trois opérateurs vont devoir s’expliquer auprès des jeunes consommateurs.

A 0,05 €, le SMS dégagerait une marge encore très confortable de 47 %. A ce prix de référence, les jeunes consommateurs en France auraient économisé 400 millions d’euros en 2002 !!

Cette situation doit prendre fin. Les consommateurs ont droit à un véritable prix de marché.

L’UFC-Que Choisir appelle tous les consommateurs à exprimer leur mécontentement et leur volonté de ne plus être surfacturés en signant la pétition nationale disponible sur www.quechoisir.org.

L’association a d’ores et déjà saisi ses partenaires pour une action européenne début 2004.

Document publié le 25-11-2003

Retour à la page principale