UFC Que Choisir de Nancy et environs

Levée de l'embargo sur les importations de viandes bovines anglaises :

L'UFC-Que Choisir prend acte de cette décision mais, sans s'y opposer, demande des assurances afin que la sécurité et l'information des consommateurs puissent être garanties.

Premièrement, il est urgent que l'étiquetage des viandes soit complet afin que l'information du consommateur soit assurée par tous les acteurs de la filière, du producteur au distributeur. Aussi, la levée de l'embargo devrait-elle être accompagnée de la publication d'un décret sur l'information sur l'origine de la viande dans la restauration hors foyer.

Deuxièmement, est-ce que la levée de l'embargo concerne également les abats ? Car, en la matière, l'étiquetage n'est pas obligatoire et la traçabilité ne peut être assurée. Les pouvoirs publics doivent prendre en considération cette question.

Troisièmement, nous demandons à ce qu'il y ait, au niveau européen, une harmonisation des conditions de test des animaux. En effet, il est incompréhensible pour les consommateurs qu'il y ait deux régimes différents en la matière.

Enfin, les Britanniques vont certainement demander à pouvoir exporter prochainement de la viande bovine de plus de trente mois et des animaux vivants. L'UFC-Que Choisir ne s'y montre pas favorable.

En effet, de l'avis même de l'AFSSA, d'une part, la prévalence de la maladie est bien supérieure en Grande-Bretagne puisqu'on compte encore aujourd'hui de 7 à 10 fois plus de cas qu'en France et, d'autre part, les assurances quant aux animaux de plus de trente mois ne sont pas disponibles.

Document publié le 02-10-2002

Retour à la page principale