UFC Que Choisir de Nancy et environs

1849 - La disparition du drapeau rouge

Le seul aspect de ces emblèmes d'anarchie répand l'inquiétude parmi les bons citoyens et fait craindre le retour des excès qui, sous la première République, ont compromis la cause de la liberté elle-même.

Le drapeau et la cocarde tricolores sont les seuls insignes nationaux auxquels les citoyens se rallient; la République n'en reconnaît point d'autres : c'est provoquer à la désobéissance aux lois et à la violence que d'arborer d'autres emblèmes.

Le décret rendu par l'Assemblée nationale, le 11 août 1848, inter­disant l'exposition dans les lieux publics de tous signes ou symboles propres à propager l'esprit de rébellion ou à troubler la paix publique, je vous invite, conformément aux ordres de M. le Ministre de l'intérieur, dans le cas ou les emblèmes séditieux que je vous signale auraient été arborés dans vos communes, à les faire disparaître immédiatement et si, contre toute attente, vous aviez lieu d'appréhender quelque résistance matérielle, vous m'en informeriez sur le champ, afin que je prenne les mesures nécessaires pour que force reste à la loi.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma considération distinguée,

Le Préfet de la Meurthe, A. BRUN,

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale