UFC Que Choisir de Nancy et environs

L'UFC-Que Choisir rappelle qu’elle est opposée à la levée immédiate du moratoire sur les OGM !

La commission européenne décidera le 19 mai de lever le moratoire observé depuis 1999 sur les autorisations de nouvelles variétés OGM, ou autorisant la commercialisation du maïs transgénique Bt11 de Syngenta.

L’UFC-Que Choisir estime que les conditions nécessaires à la levée du moratoire ne sont pas réunies aujourd'hui.

L'UFC-Que Choisir demande donc que des garanties soient données aux consommateurs préalablement à la levée du moratoire.

o Nous voulons que les consommateurs puissent continuer à acheter les produits sans OGM, qu'ils ont toujours consommés, sans surcoût. Les surcoûts de traçabilité, qui apparaîtront avec la coexistence des filières OGM et non-OGM, devront être pris en charge par la filière OGM ;

o Nous voulons la création d'un régime de responsabilité spécifique en matière de pollution génétique, actuellement inexistant. Ce régime devra gérer les risques environnementaux, sanitaires ou économiques, qu'ils soient avérés ou hypothétiques.

Ces mesures sont un préalable incontournable à la levée du moratoire.

L’UFC-Que Choisir dénonce l’hypocrisie des autorités nationales qui ont préféré déléguer la décision de lever le moratoire à la commission européenne plutôt que d’assumer leur responsabilité.

Document publié le 17-05-2004

Retour à la page principale