UFC Que Choisir de Nancy et environs

1818 - La vaccination contre la variole

Nancy, le 17 août 1818.

Messieurs, j'ai vu avec infiniment de regret qu'un très-petit nombre d'enfans ont été vaccinés dans ce département en 1817; mon intention est de prendre sous peu des me­sures efficaces pour propager la vaccine ; en attendant je vous prie de dresser , au reçu de la présente, un état nominatif de tous les enfans de vos communes qui n'ont point été vaccinés; vous transmettrez sans délai cet état à M. votre sous-préfet, qui le conservera jusqu'à ce que je lui fasse connaître les mesures que je me propose de prendre.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma parfaite consi­dération.

Pour M. le préfet, en tournée, le conseiller de préfecture, délégué,

Signé PINODIER.

 ARRÊTÉ du préfet du département de la Meurthe sur la vaccine.

Nous , préfet du département de la Meurthe,

Considérant qu'il n'y a eu qu'un très-petit nombre de vaccinations dans les années 1817 et 1818, et qu'il est de notre connaissance qu'il existe un grand nombre d'enfans qui n'ont pas été soumis à cette méthode salutaire; que si la petite vérole venait à se manifester, elle occasionnerait  indubitablement les plus grands ravages;

Considérant aussi qu'il est urgent de mettre un terme à cet état de choses ,

ARRÊTONS:

Art. 1er. Des vaccinateurs désignés par nous, parcourront toutes les communes de ce département , et vaccineront tous les enfans qui ne l'ont pas été, ou qui n'ont pas eu la petite vérole.

2. A cet effet , sont nommés vaccinateurs , savoir:

Arrondissement de Toul.

M. Eve ( Louis) , docteur en médecine.

Arrondissement de Nancy.

MM. Nolet (Jean-François) , officier de santé. Toussaint ( François ), docteur en médecine. Michel (Joseph-André) , officier de santé.

Arrondissement de Château-Salins.

M. Louis , officier de santé.

Arrondissement de Sarrebourg.

MM. Grosse ( Jacques ) , docteur en médecine. Grosse (François), officier de santé.

Arrondissement de Lunéville.

MM. Gueury ( Antoine ), docteur en chirurgie. Bastien , officier de santé.

3. MM. les vaccinateurs jouiront d'un traitement qui sera fixé d'après la population des cantons dont ils sont chargés ; en conséquence, ils ne pourront rien exiger pour les vaccinations qu'ils feront en vertu du présent arrêté.

Indépendamment de ce traitement fixe, lorsque le total des vaccinations sera connu, il sera distribué des primes avec les 1 200 francs que le conseil général du département a accordés sur le budget de 1818, pour la propagation de la vaccine.

4. MM. les vaccinateurs ci-dessus désignés commenceront leurs tournées le 1er octobre prochain au plus tard , et de manière à ce qu'elles soient terminées pour le 1er  décembre. Il sera donné, â la suite du présent, un itinéraire, par canton , de la marche de MM. les vaccinateurs, qui se concerteront avec MM. les sous-­préfets , pour que le jour de leur arrivée dans une commune soit toujours notifié d'avance au maire.

5. Quand le jour où M. le vaccinateur devra se rendre dans une commune sera connu du maire, celui-ci en préviendra à domicile les parens des enfans non vaccinés, afin qu'ils ne s'absentent point ce jour-là de la commune.

6. Aussitôt l'arrivée du vaccinateur , le maire la fera annoncer à son de caisse, en invitant les parens des enfans à vacciner à les amener dans le local qu'il aura choisi et disposé , et qu'il leur fera connaître.

7. Le maire devra être présent aux vaccinations, et prier M. le curé ou le desservant de la commune de s'y trouver ; il sera dressé , eu double expédition, un procès-verbal des vaccinations qui seront faites ; il sera si­gné du vaccinateur et du maire; un des doubles du pro­cès-verbal restera déposé à la mairie, l'autre sera rapporté par le vaccinateur à M. le sous-préfet de l'arrondissement.

8. Dans le cas où des parens dont les enfans n'ont point eu la petite vérole, ne les auraient pas amené pour les faire vacciner, il en sera fait mention nominative dans le procès-verbal.

9. Aucun enfant ne pourra plus être admis à l'avenir dans aucune école publique s'il ne justifie à l'instituteur, par un certificat du maire, qu'il a eu la petite vérole ou qu'il a été vacciné. Les instituteurs devront être très-rigoureux sur cet objet, et chacun d'eux conservera par devers lui les certificats ci-dessus exigés afin de pouvoir justifier à MM. les sous-préfets, lors de leurs tournées, que tous les enfans qui fréquentent l'école ont eu la petite vérole ou ont été vaccinés.

10. Si dans le nombre des enfans qui doivent être vaccinés, en vertu des dispositions du présent arrêté, il s'en trouve que leurs parens n'aient pas voulu présenter au vaccinateur, ils seront, d'après nos ordres, exclus à l'instant des écoles, s'ils les fréquentent.

11. MM. les sous-préfets remettront à MM. les vaccina­teurs de leur arrondissement les états des enfans non vac­cinés que nous avons demandé par notre circulaire du 17 août 1818 ( n.° 23 du recueil ).

12. Lorsque MM. les sous-préfets auront réuni tous les procès-verbaux de leur arrondissement respectif, ils en dresseront un état par commune indiquant le nombre des vaccinations et le nom du vaccinateur.

13. Le présent arrêté sera publié et affiché dans toutes les communes du département, et sera inséré au recueil administratif.

Nancy, le 15 septembre 1818.

Signé SEGUIER.

                                                                     ITINÉRAIRE, par canton, de MM. les vaccinateurs.

Arrondissement de Toul.

M. Eve.

Canton de Colombey, 1ère quinzaine d'octobre.

Canton de Domèvre, 2ème quinzaine d'octobre.

Canton de Thiaucourt, 1ère quinzaine de novembre.

Cantons de Toul ( nord et sud ), 2ème quinzaine de novembre

Arrondissement de Nancy.

M. Toussaint.

Canton de S.t-Nicolas, 1ère quinzaine d'octobre.

Canton de Vézelise, 2ème quinzaine d'octobre.

Canton d'Haroué , 1ère quinzaine de novembre.

M. Nolet.

Canton de Nancy ( ouest ) , 1ère quinzaine d'octobre.

Canton de Nancy ( est ), 2ème quinzaine d'octobre.

Canton de Nancy ( nord ), 1ère quinzaine de novembre.

M. Michel.

Canton de Pont-à-Mousson, 1ère quinzaine d' octobre.

Canton de Nomeny, 2ème quinzaine d'octobre.

Arrondissement de Château-Salins.

M. Louis.

Canton d'Albestroff, 1ère quinzaine d'octobre.

Cantons de Dieuze et Vic, 2ème quinzaine d'octobre.

Canton de Delme, 1ère quinzaine de novembre.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale