UFC Que Choisir de Nancy et environs

1849 - Le port des médailles

Nancy, le 29 juin 1849.

MESSIEURS,

En vertu d'une décision du 2 décembre 1833, les personnes qui obtiennent des médailles d'honneur pour acte de dévouement, sont autorisées à porter la médaille officielle, petit module, suspendue à la boutonnière par un ruban tricolore dans la largeur duquel chacune des couleurs nationales occupe un espace égal.

Malgré les instructions qui accompagnent la délivrance de ces mé­dailles, plusieurs des titulaires substituent au ruban spécial un ruban de fantaisie, disposé de manière à ne laisser voir que la couleur rouge, afin de simuler le ruban de la légion d'honneur. C'est une infraction qu'il importe de réprimer.

Dans le but de prévenir l'abus que je vous signale, un avis officiel a été inséré dans le Moniteur, pour rappeler aux titulaires de médailles que le port de tout autre ruban que celui affecté à ces médailles les exposerait à une répression légale.

J'ai l'honneur de vous adresser copie de cet avis, en vous priant de le communiquer aux intéressés et de lui donner la plus grande publicité.

Agréer, Messieurs, l'assurance de ma considération distinguée.

Le Préfet de la Meurthe, A. BRUN

 

AVIS OFFICIEL.

Concernant les médailles d'honneur décernées par le Ministre de l'in­térieur, pour actes de courage et de dévouement, inséré au Moniteur du 2 mai 1849.

Plusieurs personnes qui ont obtenu des médailles d'honneur pour actes de courage et de dévouement suspendent ces médailles à leur boutonnière, au moyen d'un ruban de fantaisie , et portent même ce ruban isolément, sans la médaille, comme le ruban de la légion d'hon­neur. C'est là une infraction qui peut les exposer à une répression légale.

On doit leur rappeler que le seul ruban autorisé pour le port des médailles d'honneur est un ruban tricolore de trois centimètres, dans la largeur duquel chacune des couleurs nationales occupe un espace égal d'un centimètre.

Ce ruban n'étant destiné qu'à suspendre la médaille, ne doit d'ail­leurs pas être porté isolément, comme un ruban d'ordre.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale