UFC Que Choisir de Nancy et environs

1858 - La censure

Nancy, le 20 novembre 1858.

MESSIEURS,

J'ai l'honneur de vous faire savoir que S. Ex. M. le Ministre de l'instruction publique a pris un arrêté aux termes duquel sont inter­dites dans les écoles publiques et libres, comme présentant un carac­tère d'hostilité systématique à l'égard de la dynastie impériale, les éditions de l'Histoire abrégée de l'Église, par Lhomond, renfermant un appendice, sous le titre de continuation, sans nom d'auteur, ou avec les initiales F. J. L.

Ladite continuation se trouve intercalée entre les chapitres de Lhomond, ayant pour titre: Doctrine du concile sur le purgatoire, etc.; et réflexions sur les scandales. Elle se divise en dix-huit chapitres, dont le premier est intitulé : Clôture du Concile de Trente; et le dix-huitième finit par ces mots : la Révolution de 1830 fit éclater plus vivement les vertus et la tolérance de l'Église française, qui jouit aujourd'hui d'un calme complet.

Veuillez, Messieurs, donner avis de cette décision à tous les insti­tuteurs et à toutes les institutrices qui dirigent des écoles publiques ou libres dans vos communes, et veiller, de concert avec les surveil­lants locaux des écoles, à ce que l'ouvrage dont il est question ne soit pas mis entre les mains des enfants.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma considération très-distinguée.

Le Préfet,

Albert LENGLÉ

 

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale