UFC Que Choisir de Nancy et environs

1845 - Les escroqueries

Le 6 de ce mois, deux individus inconnus ont escroqué la somme de 85 fr. à un habitant d'Avillers, canton de Charmes. Ils ont obtenu cette somme sur le dépôt de boîtes qui devaient renfermer des bijoux et des objets en or, et ne contenaient réellement que des pierres et des cailloux.

Ces boîtes qu'ils achètent chez les débitants de tabac ont servi à renfermer les cigares que l'administration des Contributions indirectes livre à ces derniers.
Ces individus feignent de ne pas se connaître et se présentent successivement au domicile des personnes qu'ils veulent escroquer; ils parviennent ainsi à capter leur confiance.

Ceux qui ont paru à Avîllers, sont signalés ainsi qu'il suit :
L'un est âgé d'environ 50 ans, taille d'un mètre 700 millimètres, cheveux grisonnants, front couvert, nez bien fait, figure pleine et colorée ; il est vêtu d'une redingote en drap couleur foncée, recouverte d'une blouse bleue, pantalon en laine grise et noire à carreaux.

L'autre âgé d'environ 55 ans, taille d'un mètre 750 mm. est vêtu d'une redingote en drap couleur foncée, recouverte d'une blouse bleue, pantalon en drap flanelle noir à carreaux jaunes et bleus.
Ils sont coiffés tantôt de chapeaux ou de casquettes en drap et chaussés tantôt de bottes ou de souliers recouverts de guêtres. Les bottes qu'ils portent ont été réparées à Avillers; des tirants en cuir rouge y ont été ajoutés.

MM. les officiers de police judiciaire, les Maires et la Gendarmerie sont invités à rechercher et arrêter ces individus contre lesquels des mandats d'amener ont été décernés, et à saisir tout ce qu'ils portent. Mirecourt, le 12 mars 1845.
Le Procureur du Roi,
signé: BASTIEN

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale