UFC Que Choisir de Nancy et environs

1873 - L'affichage publicitaire

Paris, le 11 Mars 1873.
Monsieur le Préfet,

J'ai sous les yeux une circulaire imprimée dans laquelle MM. Cordier et Cie , Directeurs d'une compagnie d'affichage ayant son siège à Paris, rue Saint-Marc Feydeau, 16, proposent aux Maires de se charger de l'apposition sur les murs de la Mairie ou dans un endroit apparent de la localité des affiches commerciales, industrielles, littéraires, etc., qui leur seraient transmises par cette compagnie; la municipalité percevrait un droit fixe de 5 centimes par affiche et réserverait à la compagnie le privilège exclusif de cet affichage pendant une période de cinq années.

Le caractère des fonctionnaires municipaux ne leur permet pas de devenir en cette qualité les représentants d'une compagnie industrielle et leur intervention dans cette entreprise qui tendrait à constituer un monopole serait fâcheuse à tous égards. S'il en était besoin, vous auriez donc à informer MM. les Maires de votre département que l'administration supérieure ne les autoriserait pas à accepter les propositions contenues dans la circulaire de M. Cordier.

Recevez, Monsieur le Préfet, l'assurance de ma considération très-distinguée.
Le Ministre de l'Intérieur,
Pour le Ministre et par délégation Le Directeur du Secrétariat et de la Comptabilité,
F. NORMAND,

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale