UFC Que Choisir de Nancy et environs

1817 - L'expiation du crime commis contre Louis XVI

Messieurs, à l'approche de l'anniversaire du 21 janvier, je dois vous rappeller que S. M. a ordonné que tous les ans, à cette époque, il serait célébré un service expiatoire pour obtenir de la providence, le pardon du crime commis sur la personne sacrée de l'infortuné Louis XVI.

M. l'évêque a donné à cet égard, des ordres à MM. les curés et desservans avec lesquels je vous recommande très-particulièrement de vous concerter pour que cette cérémonie funèbre soit célébrée avec toute la dignité convenable.

MM. les maires, adjoints, et conseillers municipaux de chaque commune devront y assister et vous inviterez vos administrés à venir mêler leurs larmes aux vôtres.

Il ne doit, d'après les ordres du Roi, être prononcé à cette cérémonie aucun discours, et l'on doit se borner à la lecture du testament de Louis XVI, monument authentique de sa piété, de sa clémence et de son amour pour les français.
Recevez, Messieurs, la nouvelle assurance de ma considération distinguée.
Le préfet de la Meurthe, Signé SÉGUIER.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale