UFC Que Choisir de Nancy et environs

1817 - Les cloches et les orages

Nancy, le 23 juillet 1817.

Je suis informé, Messieurs, qu'une coutume dangereuse est tolérée dans plusieurs communes du département, c'est, l'usage de sonner pendant les orages : les villages et surtout les églises se trouvent par-là exposés à être frappés de la foudre par la commotion des cloches.

Pour éviter un danger encouru inutilement, il est enjoint à MM. les maires de prendre les mesures nécessaires pour que les cloches ne soient point sonnées pendant les orages; ils devront en faire la défense expresse, et sévir contre ceux qui enfreindraient cet ordre.
MM. les sous-préfets nous rendront compte de l'exécution de ces dispositions dans leurs arrondissemens respectifs.

Le préfet de la Meurthe,
Signé SÉGUIER.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale