UFC Que Choisir de Nancy et environs

1858 - Le 14 juillet en août...

Nancy, le 5 août 1858.
LE PRÉFET DE LA MEURTHE, Officier de l'Ordre Impérial de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand,
A MM. les Sous-Préfets et Maires du département.

Le 15 de ce mois, tous les Français vont être appelés à célébrer la fête nationale du 15 août.
L'Empereur désire que dans toutes les communes, il soit chanté, à l'issue du service divin, un Te Deum auquel assisteront les corps constitués.

Veuillez, Messieurs, vous concerter avec les diverses autorités pour donner à cette fête un éclat qui réponde aux sentiments du pays; n'oubliez pas cependant que, de toutes les démonstrations de la joie publique, celles qui se traduisent en oeuvres de bienfaisance sont toujours les plus agréables au coeur de l'Empereur.

Je lirai, avec un vif intérêt, vos rapports sur la célébration de la fête du 15 août dans chaque commune.
Recevez, Messieurs, l'assurance de ma considération très-distinguée.
Le Préfet,
Albert LENGLE.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale