UFC Que Choisir de Nancy et environs

1816 - L'usage abusif du tocsin

Nancy, le 30 octobre 1816.

Messieurs, on m'assure que, lorsque l'on sonne à l'incendie dans une commune rurale , toutes celles qui l'environnent sonnent également le tocsin; en sorte qu'il arrive quelquefois, qu'à une grande distance, toute la population est en mouvement, sans savoir vers quel point se diriger.

Cet usage a de grands inconvéniens; un des principaux, c'est de laisser ignorer la commune où les secours doivent être portés. Je vous invite donc à cesser dorénavant de sonner le tocsin lorsque vous l'entendrez dans une commune voisine de la vôtre; et je compte assez sur votre zèle et celui de vos administrés, pour espérer que, si l'on sonnait à l'incendie, vous vous transporteriez aussitôt dans la commune où il aurait éclaté, afin de lui prodiguer les secours qu'en pareille circonstance, vous seriez vous-même bien aises de recevoir.

Agréez, Messieurs, l'assurance de ma parfaite considération.
Le préfet de la Meurthe,
Signé SÉGUIER.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale