UFC Que Choisir de Nancy et environs

1824 - Les dangers de la circulation

Nancy, le 29 juin 1824.

Messieurs, plusteurs fois, déjà, j'ai appelé votre attention sur la surveillance à exercer à l'égard des conducteurs de voitures, chevaux et bêtes de traits : ma circulaire du 26 avril 1821 (page 109 du Recueil administratif) et mon arrêté du 8 mars 1823 (page 67 idem), vous recommandent, de la manière la plus instante et la plus formelle, d'être exacts et sévères à faire exécuter les mesures de précaution qu'ont pour objet la sûreté des voyageurs et le maintien d'une bonne police dans l'intérieur de vos communes respectives.

Quelque grave et important que soit l'objet de ces actes administratifs, quelque responsabilité que leur non-exécution fasse peser sur les fonctionnaires chargés de les faire observer, des accidens déplorables me prouvent
que les lois et mes instructions sont loin de recevoir une application complète dans toutes les communes du département de la Meurthe : dans un intervalle de quelques jours seulement, deux enfans ont été écrasés par des voitures conduites sans aucune des précautions ordonnées, et un troisième a été grièvement blessé par un individu à cheval, qui se permettait de galoper dans la rue dune ville.

De tels accidens, Messieurs, adressent de bien cruelles leçons aux fonctionnaires qui. chargés de cette partie de la police, auraient à se reprocber d'avoir négligé de faire connaître à leurs administrés les obligations que les lois et les réglemens leur prescrivent, et de veiller à leur stricte observation.

Je vous recommande, Messieurs, de vous pénétrer de nouveau des dispositions de ma circulaire du 26 avril 1821 et de mon arrêté de 8 mars 1824, d'en faire donner lecture publique à vos administrés, à l'issue de la messe paroissiale qui suivra immédiatement la réception de cette lettre, et de veiller constamment, et avec une extrême sévérité, à en prévenir l'infraction.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma parfaite considération.

Le maître des requêtes, préfet de la Meurthe,
Le vicomte DE VILLENEUVE.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale