UFC Que Choisir de Nancy et environs

1826 - Le transfert des cendres de la Maison de Lorraine

NOUS MARIE-JOSEPH, Marquis DE FORESTA , chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem , Officier de la Légion-d'Honneur, Préfet du département de la meurthe . Commissaire nommé par Sa Majesté pour représenter la Cour de France à la cérémonie funèbre de la translation des dépouilles mortelles des anciens souverains, Princes et Princesses de l ' auguste Maison de Lorraine, après nous être concerté avec S . Exc . M . le Baron DE VINCENT , commissaire nommé par S . M . I'Empereur d'Autriche pour représenter la Cour de Vienne , et avec Monseigneur l ' Évêque de Nancy , pour les différentes dispositions relatives à la cérémonie religieuse , avons arrêté ce qui suit :

ARTICLE PREMIER. La translation des mortelles dépouilles des anciens Souverains , Princes et Princesses de la Maison de Lorraine , aura lieu le jeudi 9 du courant .

Art. 2. Dès la veille, à 10 heures du matin , les précieux restes destinés à être réintégrés dans le caveau ducal , seront , en présence des deux commissaires ci-dessus désignés , placés sur un catafalque dressé dans l'une des chapelles de l'Eglise Cathédrale de Nancy , à l ' effet d ' y rester pendant 24 heures exposés à la vénération du public et aux prières des fidèles .

Art. 3. L'ouverture de la Chapelle ardente sera annoncée par une salve d'artillerie , et par le son des cloches des différentes églises de Nancy .

Art. 4. Seront admis à venir donner l'eau bénite , les différentes autorités , soit en corps , soit par députation , le Clergé des paroisses de la ville et de sa banlieue , les officiers de la garnison , les Associations de charité , les Congrégations religieuses , et généralement tous les corps ou individus qui seront jaloux de remplir ce pieux devoir et de rendre ce dernier hommage à la mémoire des anciens souverains du pays .

Art. 5. On entrera dans la Chapelle ardente par la nef de l ' EGlise Cathédrale ; la sortie aura lieu par la porte dite du Cloître , donnant sur la rue de la Primatiale .

Art. 6. Ce même jour , à 6 heures du soir , au signal donné par le son des cloches , et par une nouvelle décharge d'artillerie , la Chapelle ardente sera fermée . Toutefois une garde d'honneur restera pendant toute la nuit placée , soit aux portes , soit dans l ' intérieur de la Chapelle , aux quatre angles du catafalque ; plusieurs ecclésiastiques se succéderont également sans interruption pour veiller et prier sur les cercueils .

Art. 7. Le 9 , à sept heures du matin , les cloches sonnant à grande volée et une nouvelle décharge d'artillerie annonceront la funèbre solennité du jour et l'ouverture de la Chapelle ardente où le public sera de nouveau admis jusqu'à 7 meures seulement.
Pendant cet intervalle, plusieurs messes basses se diront en présence des corps et à l'intention des princes défunts. A 9 heures, Messieurs du Chapitre psalmodieront l'office des Morts .

Art . 8 . Les différentes autorités , les officiers de la garnison et généralement toutes les personnes invitées au convoi funèbre se réuniront de 9 heures à 9 heures et demie , au plus tard, dans la grand ' nef de la Cathédrale, d'où le cortège partira à 10 heures très-précises .

Art. 9 . Ledit cortège se formera sous la direction de MM. Géant , Collenot , Lallemant et De Lasalle , commissaires par nous nommés à cet effet et qui , pour marque distinctive de leur caractère , posteront au bras gauche une écharpe de crêpe noir parsemée de croix de Lorraine et de fleurs de lis .

Art . 10 . Toutes les personnes appelées à faire partie du cortège , tant fonctionnaires publics que simples citoyens , sont priées , soit pour l'ordre de la marche, soit pour l'indication des places qui leur sont destinées dans l'église des Cordeliers, de vouloir bien déférer aux invitations de MM . les commissaires dénommés au précédent article .
Art. 11 . L'enlèvement des corps sera annoncé par une salve d'artillerie et par le son des cloches : pareille chose aura lieu à l'entrée dans l'Église des Cordeliers , et à leur descente dans le caveau .

Art . 12 . Le cortège s'acheminera par la rue de la Congrégation , la Place Royale , l'Arc de triomphe , le milieu de la Place Carrière et la Grand ' Rue – Ville - vieille, défilant sur deux rangs au milieu d'une double haie formée par les troupes de la garnison et dans l'ordre hiérarchique déterminé par le décret du 13 juillet 1804 ( 24 messidor an XII ) .

Art. 13 . Parvenu à l'Eglise des Cordeliers , la partie du cortège qui n'est point destinée à être admise dans l'intérieur de l ' Eglise , défilera par la continuation de la Grand ' Rue-Ville-vieille jusqu ' à celle du Haut-Bourgeois, d'où les troupes regagneront leurs quartiers .
Les Orphelins, Orphelines, Enfans de la Providence, Congréganistes , et membres des différentes Associations religieuses , ne faisant point partie des députations pour lesquelles des places sont réservées , pourront être admis soit dans le cloître des Cordeliers, soit dans l'Eglise paroissiale de Saint-Epvre , où ils se rendraient en suivant la rue Saint-Pierre , pour de là se dissoudre , quand le cortège aura entièrement défilé dans la Grand ' Rue - Ville- vieille .

Art. 14. Les places réservées aux fonctionnaires publics , officiers de l'État - major et de la garnison et à tous MM . les chefs de service des différentes administrations , leur seront indiquées par les commissaires dénommés ci-dessus en l'art. 9 .

Art. 15. Les personnes des deux sexes , admises par billet , soit dans la partie inférieure de l'Église , soit sur la tribune , seront tenues de s ' y rendre en habit de deuil , faute de quoi 1 ' entrée leur serait interdite .
Elle le sera également à tout individu , de quelque âge qu ' il soit , qui se présenterait sans être individuellement porteur don billet .

Art. 16. immédiatement après la cérémonie et jusqu'à l ' heure de la retraite , le public sera indistinctement admis dans l'Eglise des Cordeliers .

Art . 17. Des secours seront, tant par nous que par M . le Commissaire de S . M . l ' Empereur , remis au bureau de bienfaisance de Nancy , pour être distribués aux indigens dans la journée du 9 .

Art. 18. Le présent Arrêté sera imprimé en placards pour être affiché soit à Nancy , soit dans les communes chef-lieu de canton du département .

Fait à Nancy , en l' hôtel de Préfecture , le 1er novembre 1826 .

Le Préfet du département de la Meurthe , Commissaire de Sa Majesté ,
Le marquis de FORESTA.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale