UFC Que Choisir de Nancy et environs

1832 - Les relations avec le public

Nancy, le 25 août 1832.

MESSIEURS,

Mon premier soin en arrivant dans le département de la Meurthe a été de vous inviter à réclamer par une lettre de rappel à la préfecture, les affaires au sujet desquelles vous n'auriez pas reçu réponse dans la huitaine. Ce n' est pas que les affaires administratives soient toutes de nature à se terminer dans un aussi court espace de temps; elles exigent souvent une instruction qui nécessite ou leur envoi à Paris, ou leur communication à des administrations spéciales qui ne peuvent procéder que d' après une marche et suivant des délais légalement déterminés; mais vos lettres de rappel que je vous invite de nouveau à m'adresser, auront pour effet d' empêcher qu' aucune affaire ne soit perdue de vue, et j' aurai soin d' ailleurs que, par un bulletin qui vous sera envoyé en réponse, quand l' affaire ne pourra pas être expédiée de suite, on vous tienne au courant du degré de son instruction.

Usez donc sans réserve, Messieurs, de ce moyen que je vous indique, pour maintenir au courant où elles sont généralement parvenues, les affaires du département; et veuillez joindre ainsi vos efforts aux miens pour les empêcher de rien perdre de cette activité que réclament les intérêts de vos communes et ceux de vos administrés.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma considération distinguée.

Le Préfet de la Meurthe,
L. ARNAULT.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale