UFC Que Choisir de Nancy et environs

1834 - Les entourloupes des auteurs de livres scolaires

Nancy, le 27 décembre 1834.

MESSIEURS,

Vous trouverez ci-après un avertissement donné par M. le Recteur de l'académie de Nancy, aux instituteurs du ressort de ladite académie. Je vous prie d'en faire prendre lecture par les instituteurs de ce département.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma considération distinguée.

Pour M. le Préfet en congé,

Le Conseiller de préfecture délégué, FRED. COLIN.


Avertissement à MM. les Instituteurs du ressort de l'académie de Nancy.

Il y a quelques mois que M. Martin, de Laon, m'écrivit pour me demander mon avis sur une grammaire qu'il venait de publier et dont il m'avait envoyé un exemplaire ; je répondis que l'ouvrage me paraissait bien fait, etc.

J'apprends que cette réponse, dictée autant par la vérité que par la politesse, a été honteusement exploitée par de prétendus commis voyageurs que M. Martin se hâtera sans doute de désavouer. On a fait imprimer ma lettre ; on l'a montrée non seulement comme un conseil, mais comme un ordre d'acheter cette grammaire. On l'a persuadé à beaucoup d'instituteurs du ressort de l'académie de Nancy, que l'on a menacés de la colère du Recteur, des Inspecteurs, si, lors de la prochaine inspection des écoles, le livre indiqué n'était pas entre les mains de leurs élèves ; on leur a fait souscrire des billets dont un grand nombre sont déjà entre les mains d'huissiers qui doivent en presser le remboursement.

Je crois donc nécessaire d'exprimer qu'on a abusé de la crédulité de ces instituteurs ; que c'est entièrement à mon insu que les voyageurs dont il s'agit ont fait ces démarches que je m'abstiens de qualifier ; et le mérite de la grammaire de M. Martin à part, je déclare que ni dans cette occasion, ni dans d'autres, je n'ai donné ni ne donnerai à aucun instituteur l'ordre d'acheter des ouvrages de quelque nature qu'ils soient. Le conseil royal lui-même, en indiquant les ouvrages qu'il croit le plus utiles aux écoles, les recommande et ne les impose pas.

Nancy, le 23 décembre 1834.

Le Recteur de l'académie, CAUMONT.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale