UFC Que Choisir de Nancy et environs

1848 - L'élection du Président de la République

Nancy, le 11 novembre 1848.

MESSIEURS ,

J'ai l'honneur de vous adresser copie d'une circulaire de M. le Ministre de l'Intérieur, relative à l'élection du Président de la République.

Pénétrez-vous bien de l'esprit de cette lettre importante. Communiquez-la à vos administrés; vous êtes vous-mêmes l'expression régulière du suffrage universel, vous userez donc de l'influence la plus légitime et la plus puissante en les engageant à porter leurs votes sur un citoyen vertueux qui, par ses lumières, un patriotisme par et bien éprouvé, soit digne d'être placé à la tête d'une nation grande et généreuse comme la France.

La prospérité du commerce et de l'agriculture dépend du choix qui va être fait, l'intrigue, le mensonge et la calomnie vont se mettre au service de certaines ambitions. Soyez attentifs et vigilants, rectifiez l'opinion de vos concitoyens si elle venait à s'égarer, montrez-leur froidement, sans exagération, les dangers de nouveaux troubles qui ne manqueraient pas de se produire si cette opinion se laissait éblouir par de folles promesses d'autant plus irréalisables qu'elles seraient destinées à frapper l'imagination des électeurs auxquels il vient d'être acquis et confirmé un nouveau droit.

Enfin ne négligez rien pour qu'au jour du scrutin chaque citoyen fasse acte de sa souveraineté. C'est le seul moyen d'assurer le bonheur et la tranquillité de la Patrie.

Salut et fraternité.

Le Préfet de la Meurthe,
E. LORENTZ.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale