UFC Que Choisir de Nancy et environs

1848 - Le fonctionnement de l'Etat

La royauté est abolie.
La famille d'Orléans a fui pour toujours le sol de la France.
Un Gouvernement provisoire est établi ; voici les noms des citoyens qui le composent :

DUPONT (de l'Eure), LAMARTINE. GARNIER-PAGES. ARAGO. MARIE. LEDRU-ROLLIN. CRÉMIEUX.
Louis BLANC. MARRAST. FLOCON. ALBERT (ouvrier).

La République est proclamée et la nation sera bientôt appelée à ratifier par son vote la résolution du Gouvernement provisoire.

Les trois couleurs, disposées comme elles l'étaient pendant la République, sont adoptées.

Le drapeau portera ces mots : République française.

Les adhésions les plus spontanées arrivent à Paris de tous les points de la France et de tous les corps de l'armée.

Les cours et les tribunaux rendent la justice au nom du Peuple français.

La révolution de 1848 est un fait accompli.

Le Gouvernement, ne voulant pas désorganiser les services, a décidé que tous les fonctionnaires resteraient provisoirement à leur poste. Cependant, si quelques maires, quelques conseillers municipaux refusaient leur concours au nouveau pouvoir, l'autorité préfectorale prendrait immédiatement les mesures que nécessiterait l'intérêt public.

Mais nous n'aurons pas recours, citoyens de la Meurthe, à ces moyens de répression, parce que vous saluerez de vos acclamations unanimes l'ère nouvelle qui va commencer pour la France.

La République de 1848 veut la liberté, mais la liberté avec l'ordre - et la tranquillité publique - , sans lesquels il n'y a pas de société possible.

Par sa fermeté , par sa sagesse , par sa moralité, elle parviendra bientôt à ne faire de nous qu'une seule et grande famille, qui saura marcher vers les glorieuses destinées que l'avenir lui réserve !

Les Membres de la Commission préfectorale provisoire du département de la Meurthe,

A. ST-OUEN, MAMELLE, CHARON, AUBERTIN, BRICE.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale