UFC Que Choisir de Nancy et environs

1848 - La proclamation de la révolution

Arrêtent que les actes ci-après seront insérés au Recueil des actes administratifs et publiés sans retard dans toutes les communes du département, à la diligence des Maires.

Un exemplaire dudit Recueil sera adressé à tous les fonctionnaires du département.

Signé C. DE LUDRE, V. LEOUTRE.

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS.

PROCLAMATION

Du Gouvernement provisoire au Peuple français.

Paris, le 21 février 1848.

Un Gouvernement rétrograde et oligarchique vient d'être renversé par l'héroïsme du Peuple de Paris. Ce Gouvernement s'est enfui en laissant derrière lui une trace de sang qui lui défend de jamais revenir sur ses pas.

Le sang du Peuple a coulé comme en juillet ; mais cette fois ce Peuple généreux ne sera pas trompé. Il a conquis un Gouvernement national et populaire en rapport avec les droits, les progrès et la volonté de ce grand et généreux Peuple.

Un Gouvernement provisoire, sorti d'acclamation et d'urgence par la voix du Peuple et des Députés des départements, dans la séance du 24 février, est investi momentanément du soin d'assurer et d'organiser la victoire nationale. Il est composé de :

MM. DUPONT (de l'Eure),
LAMARTINE,
CRÉMEUX ,
ARAGO (de l'Institut),
LEDRU-ROLLIN ,
GARNIER-PAGES ,
MARIE,
Armand MARRAST,
Louis BLANC,
Ferdinand FLOCON,
ALBERT (ouvrier).

Ces citoyens n'ont pas hésité un instant à accepter la mission patriotique qui leur était imposée par l'urgence.
Quand la capitale de la France est en feu, le mandat du Gouvernement provisoire est dans le salut public.
La France entière le comprendra et lui prêtera le concours de son patriotisme.
Sous le Gouvernement populaire que proclame le Gouvernement provisoire, tout citoyen est magistrat.

Français, donnez au monde l'exemple que Paris à donné à la France; préparez-vous, par l'ordre et la confiance en vous-mêmes, aux institutions fortes que vous allez être appelés à vous donner.

Le Gouvernement provisoire veut la République, sauf ratification par le Peuple, qui sera immédiatement consulté.

L'unité de la nation, formée désormais de toutes les classes de citoyens qui la composent ; le gouvernement de la nation par elle-même ; la liberté, l'égalité et la fraternité pour principe ; le Peuple pour devise et mot d'ordre : voilà le gouvernement démocratique que la France se doit à elle-même et que nos efforts sauront lui assurer.

Paris, le 24 février 1848.

Les Membres du Gouvernement provisoire,

Signé DUPONT (de l'Eure), LAMARTINE, CREMIEUX, LEDRU-ROLLIN, GARNIER-PAGES, MARIE, ARAGO; Armand MARRAST, Louis BLANC, Ferdinand FLOCON, ALBERT (ouvrier).

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale