UFC Que Choisir de Nancy et environs

1881 - La création du Certificat d'Etude Supérieures

Nous, Préfet du département de Meurthe-et-Moselle, chevalier de la Légion d'honneur,

Vu le décret du 15 janvier 1881, relatif à l'instruction primaire supérieure;
Vu l'arrêté réglementaire du 15 janvier 1881 déterminant les programmes de l'enseignement primaire supérieur ;
Vu l'arrêté ministériel du 16 juin 1880 portant réglement du certificat d'études primaires;
Vu l'arrêté ministériel du 24 décembre 1880 ;
Vu l'arrêté préfectoral du 1er février 1877, ayant trait à l'institution d'un certificat d'études primaires supérieures ;
Vu l'avis du Conseil départemental de l'instruction publique en date du 26 février 1881 ;
Vu la lettre de M. le Recteur de l'Académie de Nancy en date du 2 avril 1881 ;
Sur la proposition de M. l'inspecteur d'académie ;

ARRÊTONS :

Art. 1er - Il est institué, dans le département de Meurthe-et-Moselle, un certificat d'études primaires supérieures, qui sera délivré à la suite d'un examen subi devant une commission nommée conformément à l'arrêté ministériel du 16 juin 1880.

Art. 2. - Les épreuves de cet examen porteront sur le programme déterminé par l'arrêté ministériel du 15 janvier 1881, pour l'enseignement dans les écoles primaires supérieures de trois ans.

Art. 3. - L'examen comprend des épreuves écrites et des épreuves orales.

Art. 4. - Les épreuves écrites sont au nombre de trois :
1° Une composition de style pouvant porter sur une question d'histoire et de géographie ;
2° Une épreuve de mathématiques élémentaires appliquées ;
3° Une épreuve de dessin géométrique ou de dessin d'imitation.
Les deux premières épreuves durent chacune deux heures ; la troisième, trois heures.

Art. 5. - Les épreuves orales portent sur les matières suivantes :
Instruction morale et civique,
Langue française et notions d'histoire littéraire,
Histoire et géographie et particulièrement celles de la France, Physique et chimie,
Histoire naturelle,
Mathématiques élémentaires,
Comptabilité,
Législation usuelle,
Chant et gymnastique,
Langue allemande.

Art. 6. - Les épreuves, soit écrites, soit orales, sont appréciées dans l'échelle de 0 à 10.
La note zéro entraîne l'ajournement du candidat.
Ne peuvent être admis aux épreuves orales que les candidats dont les épreuves écrites ont réuni au moins quinze points.
Tout candidat dont les épreuves tant orales qu'écrites ne réunissent pas un minimum de 65 points est ajourné.

Art. 7. - Pour être admis à l'examen, le candidat doit avoir 14 ans accomplis avant le 1er août de l'année dans laquelle il se présente.

Art. 8. - Les mesures d'ordre prescrites pour l'inscription et l'époque des examens par l'arrêté préfectoral du 1er février 1877, et, pour la commission d'examen, par l'arrêté ministériel du 16 juin 1880, sont applicables aux examens du certificat d'études primaires supérieures.

Art. 9. - Le présent arrêté est exécutoire à partir du jour de sa publication.
Art. 10. - M. l'Inspecteur d'académie est spécialement chargé de l'exécution du présent arrêté.

Nancy, le 4 avril 1881.

Pour le Préfet en tournée de révision :
Le Secrétaire général délégué, P. GRIMANELLI.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale