UFC Que Choisir de Nancy et environs

1820 - La recherche d'un forçat

Nancy, le 15 février 1820.

Messieurs, le nommé Collet (Anthelme), forçat libéré, a disparu , l'année dernière, de la commune de Passin ( département de l'Ain ), où il était placé en surveillance. Cet individu, signalé comme un escroc très-fin et très adroit, est l'objet des recherches particulières depuis son évasion. Ou sait qu'il s'est successivement présenté à Toulouse, au Mans, à Luthésieux , à Châteauroux , à Lyon et à Pont-d'Ain. II était d'abord porteur d'un passe-port sur lequel il avait substitué le nom de Gallat à celui de Collet. Au Mans, il a déclaré avoir perdu son passe-port , et en a demandé un autre ; mais on s'y est borné à lui délivrer une expédition de sa déclaration , et l'on présume qu'il ne doit avoir d'autres papiers que cette pièce ou une carte de sûreté qui lui fut aussi donnée au Mans. En quittant Luthésieux , il voyageait en cabriolet , accompagné d'un enfant, d'environ 14 ans, nommé Audinot.

Je vous adresse, ci-après, le signalement de cet individu, et vous invite à l'arrêter s'il se présentait dans votre commune, et à le remettre entre les mains de la gendarmerie.

Vous voudrez bien aussi donner une copie de ce signalement aux gardes-champêtres, qui doivent concourir a l'exécution de cette mesure.

Signalement.
Collet (Anthelme ), ex-militaire, né à Belley ( Ain ), âgé de 33 ans , taille d'un mètre 68 centimètres , cheveux et sourcils châtains, barbe idem, yeux bruns, nez épaté large , visage arrondi , bouche grande , menton rond , front bien fait.

Recevez, Messieurs, l'assurance de ma considération distinguée.
Le préfet de la Meurthe,
Signé SÉGUIER.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale