UFC Que Choisir de Nancy et environs

1852 - La tentative d'attentat contre Napoleon III

HABITANTS DE LA MEURTHE,

La France commençait à goûter une sécurité et un calme trop grands pour que les passions politiques ne cherchassent pas à les troubler.

Le complot le plus atroce contre la vie du Chef de l'Etat vient d'être découvert à Marseille ; mais la Providence, qui veille sur l'élu du peuple, qui est aussi le sien, ne pouvait laisser s'accomplir un aussi terrible malheur.

Les auteurs et les instruments du crime sont sous la main de la justice.

Les factions sont implacables. Que leur importe le bonheur de la nation ? Ce qu'elles veulent, c'est arriver à leur but, dût la société être bouleversée.

Les acclamations unanimes qui accueillent LOUIS-NAPOLÉON dans son voyage, comme l'espérance de l'avenir ; les témoignages d'amour et de reconnaissance qui lui sont adressés de toutes parts devaient inspirer à ces hommes de haine et de passion les plus infâmes desseins.

Si leurs projets n'avaient pas été déjoués, ce n'était pas un homme qu'ils assassinaient, mais la nation tout entière qu'ils plongeaient dans le deuil et le malheur; ils la rejetaient dans cet océan d'incertitudes et de craintes d'où l'a retirée la main courageuse qui lui rend chaque jour sa féconde prospérité et son antique splendeur.
Tous les coeurs honnêtes et amis sincères de leur pays, justement indignés, flétriront un aussi lâche attentat !!!

Qu'ils serrent leurs rangs et se rassurent. Le Gouvernement, qui ne veut que le bien de tous, ne reculera devant aucuns efforts pour répondre à la confiance que les bons citoyens ont placée en lui.

Remercions Dieu, chers concitoyens, d'avoir épargné de nouveaux dangers à notre belle Patrie, en protégeant les jours si chers et si précieux du Prince auquel elle est redevable de la vie et qui met son intelligence, son patriotisme et sa gloire à la conduire vers les plus hautes destinées.

VIVE LA FRANCE ! VIVE NAPOLÉON !

Le Préfet de la Meurthe.
A. DE SIVRY.

Nancy, le 26 septembre 1852.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale