UFC Que Choisir de Nancy et environs

1881 - L'embargo sur la viande porcine des USA

Paris, le 14 février 1881.

Monsieur le Préfet,

Je viens d'être informé que des trichines ont été découvertes dans certaines viandes de porc salées importées de l'étranger.

L'Administration s'est depuis longtemps déjà préoccupée de cette question, et à propos de certains cas d'importations malsaines qui lui ont été signalés, elle a indiqué les précautions culinaires qu'il y avait lieu de prendre pour échapper au danger que peut faire courir la consommation de viandes de porc trichinées.

En vue de sauvegarder d'une façon plus efficace la santé publique, sans prohiber en principe l'importation d'un élément important de l'alimentation entré maintenant dans les habitudes, le Gouvernement fait étudier l'organisation d'une surveillance spéciale qui serait établie sur nos frontières de terre et de mer, de manière à ne laisser pénétrer en France que des viandes reconnues parfaitement saines.

Mais, en dehors des précautions administratives, il importe que les consommateurs prennent des mesures pour se protéger eux-mêmes contre les dangers de la trichinose ; il convient donc de leur rappeler que le meilleur préservatif à employer consiste dans une forte cuisson des viandes de porc : il a été reconnu que les viandes qui seraient infectées de trichines ne présentent plus aucun danger lorsqu'elles ont été soumises à une température de + 100 degrés.

Je vous prie de vouloir bien porter ces indications à la connaissance de vos administrés par tous les moyens de publicité dont vous disposez, et notamment par des affiches.

Recevez, Monsieur le Préfet, l'assurance de ma considération la plus distinguée.

Le Ministre de l'agriculture et du commerce,
Signé : P. TIRARD

Pour copie conforme
Le Préfet, Martial BAILE.


DÉCRET.

Le Président de la République française,

Sur le rapport du Ministre de l'agriculture et du commerce, Vu l'avis du Comité consultatif d'hygiène publique de France;
Considérant que l'introduction en France de viandes de porc salées notoirement infestées de trichines présente de grands dangers pour la santé publique,

DÉCRÈTE :

Art. l - Est interdite, sur tout le territoire de la République française, l'importation des viandes de porc salées provenant des États-Unis d'Amérique.

Art. 2. - Le Ministre de l'agriculture et du commerce et le Ministre des finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera inséré au Journal officiel et publié au Bulletin des lois.

Fait à Paris, le 18 février 1881.

Jules GRÉVY.

Par le Président de la République,
Le Ministre de l'agriculture et du commerce,
P. TIRARD.

Le Ministre des finances,
J. MAGNIN.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale