UFC Que Choisir de Nancy et environs

1890 - La pêche à l'anguille

Paris, le 21 mai 1890.

Monsieur le Préfet,

Un décret du 27 décembre 1889, rendu sur ma proposition, a modifié l'article 8 du décret du 10 août 1875 sur la pêche fluviale portant de 25 à 10 centimètres la longueur au-dessous de laquelle les anguilles ne peuvent être pêchées, même à la ligne flottante, et doivent être immédiatement rejetées à l'eau.

Un décret du 1er février 1890, rendu sur la proposition de M. le Ministre de la marine, a édicté la même mesure en ce qui concerne les eaux salées.

La nouvelle réglementation de la pêche de l'anguille a provoqué d'assez nombreuses réclamations, adressées tant à mon département qu'à celui de la marine.

Ces réclamations ont été examinées par le comité consultatif des pêches maritimes et sont actuellement soumises à la commission spéciale instituée auprès de mon département pour l'étude de la révision de la législation sur la pêche fluviale.

En attendant que la question ait reçu une solution définitive, je vous prie d'inviter les divers agents chargés de la surveillance de la pêche fluviale à s'abstenir provisoirement de verbaliser contre les pêcheurs qui captureraient des anguilles mesurant 25 centimètres de longueur et au-dessus.

Des instructions analogues ont été adressées par M. le Ministre de la marine aux agents de mon administration.

J'adresse ampliation de la présente circulaire à MM. les ingénieurs en chef chargés d'un service de pèche.

Recevez, Monsieur le Préfet, l'assurance de ma considération la plus distinguée.

Le Ministre des travaux publics,

Signé : Yves GUYOT.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale