UFC Que Choisir de Nancy et environs

1892 - Les petites arnaques

Nancy, le 16 février 1892.

Messieurs,

Une société ayant une agence à Bordeaux, 68, rue des Faures, adresse depuis quelque temps aux membres des conseils municipaux des diplômes de conseiller, au bas desquels figurent les noms de M. le Président de la République et de M. le Ministre de l'intérieur. - Elle prévient, en outre, par circulaire, les destinataires qu'elle fera recouvrer par la poste la somme de 2 fr. 50 c., prix du diplôme en question.

Le Gouvernement a été avisé que dans plusieurs communes, certains conseillers s'étaient crus obligés d'acquitter le mandat qui leur était ainsi présenté avec la conviction que le diplôme envoyé avait un caractère officiel. - Quelques-uns d'entre eux même l'ont renvoyé à l'autorité supérieure, en s'excusant de ne pouvoir en payer le prix.

Comme il y a là une confusion des plus regrettables, j'ai l'honneur, Messieurs, de vous faire connaître que le Gouvernement est resté complètement étranger à la confection et à la distribution des diplômes qui sont ainsi adressés aux conseillers municipaux et qui n'ont aucune valeur légale.

Agréez. Messieurs, l'assurance de ma considération très distinguée.

Le Préfet, Léon STEHELIN.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale