UFC Que Choisir de Nancy et environs

1903 - Les dangers de Panama

Nancy, le 22 septembre 1903.

Le Préfet à Messieurs les Maires.

J'ai l'honneur de vous adresser, ci-après, le texte d'une circulaire de M. le Ministre de l'intérieur signalant la situation malheureuse des immigrants européens dans l'isthme de Panama.

Je vous prie de vouloir bien porter les renseignements qu'elle contient à la connaissance de vos administrés.

Le Préfet, HUMBERT.

Paris, le 4 septembre 1903.

Le Président du Conseil, Ministre de l'intérieur et des cultes, à Messieurs les Préfets.

Le vice-consul de France à Colon signale la situation malheureuse dans laquelle se trouvent les immigrants européens ou provenant de la Martinique et de la Guadeloupe qui ont été attirés dans l'isthme de Panama par l'annonce des projets concernant la reprise des travaux du canal inter-océanique.

Il importe de mettre en garde nos compatriotes contre toute idée d'exode ou d'établissement dans l'isthme, à l'heure actuelle.

Le pays, qui est très malsain, se trouve plongé dans la misère la plus complète.

Les employés et ouvriers ne sauraient y trouver aucun moyen d'existence avant la reprise des travaux qui n'est pas encore certaine aujourd'hui.

Dans le cas où cette reprise serait décidée et annoncée officiellement, les risques de l'expatriation pour les employés et surveillants de chantiers seraient très atténués, mais par contre les commerçants qui voudraient fonder un établissement dans l'isthme, s'exposeraient à de très graves mécomptes en quittant la France sans s'être entourés au préalable des renseignements sérieux sur la situation du pays et les chances de succès
de leur entreprise.

Veuillez porter ces renseignements à la connaissance de vos administrés par la voie du Recueil des Actes administratifs de votre Préfecture.

Pour le Président du Conseil,
Ministre de l'intérieur et des cultes :
Le Secrétaire général,
Edgard COMBES.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale