UFC Que Choisir de Nancy et environs

1903 - Les sanctions des maires

Le Préfet de Meurthe-et-Moselle, chevalier de la Légion d'honneur,

Vu l'article 86 (le la loi du 5 avril 1884 ;
Considérant que M. de Lambertye, Maire de Cons-la-Grandville, a pris part le 4 mai 1903 à une manifestation organisée à l'occasion du départ des congréganistes qui dirigeaient l'école libre de cette commune et au cours
le laquelle des cris hostiles au gouvernement ont été proférés ; Considérant que ce magistrat municipal a ainsi gravement manqué à ses devoirs ;

ARRÊTE :

Art. 1er - M. de Lambertye est suspendu de ses fonctions de Maire de Gons-la-Grandville pour la durée d'un mois.

Art. 2. - M. le Secrétaire général de la Préfecture et M. le Sous-Préfet e Briey sont chargés chacun en ce qui le concerne d'assurer l'exécution du présent arrété qui sera notifié à l'intéressé et inséré au Recueil des Actes administratifs.

Nancy, le 22 mai 1903.

Le Préfet, HUMBERT.

CABINET DU PRÉFET. - Maire suspendu de ses fonctions.

Le Préfet de Meurthe-et-Moselle,

Vu l'article 86 de la loi du 5 avril 1884 ;
Considérant que M. de Montureux, Maire d' Arracourt, a, dans un discours rendu public, félicité M. l'Évêque de Nancy, de l'attitude qu'il a prise à l'égard du Gouvernement et qui a motivé la suppression de son traitement,

ARRÊTE :

Art. 1er - M. de Montureux est suspendu pour un mois de ses fonctions de Maire d' Arracourt.

Art. 2. - M. le Secrétaire général de la Préfecture et M. le Sous-Préfet de Lunéville sont chargés chacun en ce qui le concerne d'assurer l'exécution du présent arrêté qui sera notifié à l'intéressé et inséré au Recueil des Actes administratifs.

Nancy, le 22 mai 1903.

Le Préfet, HUMBERT.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale