UFC Que Choisir de Nancy et environs

1905 - Le développement de l'hygiène

Paris, le 20 juin 1905.

Le ministre de l'intérieur à M. le préfet de Meurthe-et-Moselle.

Une publication nouvelle vient de se fonder, sous le titre de Revue pratique d'hygiène municipale urbaine et rurale (éditée par la librairie Berger-Levrault et Cie, 5, rue des Beaux-Arts, Paris), pour seconder l'action officielle de mon administration en matière d'hygiène et de salubrité publiques.

Cette Revue se propose particulièrement de traiter dans un esprit pratique toutes les questions d'administration et de droit soulevées par l'application des lois et règlements sanitaires ; de vulgariser les notions techniques résultant des progrès de la science, en toute matière intéressant la protection de la santé publique, et de publier régulièrement les décisions de jurisprudence, instructions officielles, rapports, délibérations, actes départementaux et municipaux, et tous autres documents de nature à faciliter aux autorités locales l'application des mesures nombreuses et variées dont la responsabilité leur incombe en pareil cas.

L'initiative prise à cet égard me paraît d'autant plus opportune qu'elle coïncide avec le grand mouvement de mise en oeuvre de la loi du 15 février 1902 relative à la protection de la santé publique, et que les fonctionnaires administratifs, magistrats municipaux, membres des assemblées sanitaires, ne peuvent désormais se soustraire à l'obligation d'étudier avec un soin scrupuleux tout ce qui touche à cette partie de leurs fonctions, à laquelle se rattachent de si grands intérêts sociaux et nationaux.

Ces motifs me déterminent, Monsieur le préfet, à vous recommander la publication dont il s'agit, à laquelle il serait assurément désirable que les préfectures et sous-préfectures, les conseils départementaux d'hygiène et commissions sanitaires, les bureaux d'hygiène et le plus grand nombre possible de municipalités fussent abonnés sur les crédits inscrits aux budgets départementaux et communaux.

Vous jugerez sans doute utile de la signaler par la voie du Recueil des Actes administratifs à l'attention de MM. les maires de votre département, qui me semblent devoir y trouver des enseignements et des conseils pratiques de nature à faciliter grandement leur administration et la vôtre, au grand profit de la santé générale des populations.

Pour le ministre de l'intérieur,
Le conseiller d'État, directeur de l'assistance et de l'hygiène publiques,

Henri MONOD.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale