UFC Que Choisir de Nancy et environs

1815 - L'organisation de la collecte des dons à l'Etat

D'autres ayant témoigné le désir de connaître la caisse dans laquelle ils pourraient déposer de semblables offrandes;
Le préfet arrête les dispositions suivantes:
« 1°. Dans chaque chef-lieu d'arrondissement, un notaire sera désigné par nous pour recevoir les dons en argent qui seront faits au gouvernement.
2°. Ce receveur donnera quittance des sommes qui lui seront versées.
3°. Il nous fera parvenir, tous les quinze jours, par l'intermédiaire de M. le sous - préfet , pour être transmise au ministère , et être insérée dans le recueil administratif, la liste nominative des donataires. Il y joindra un état de situation de la caisse.
4°. M. Boulangé, notaire à Nancy, est chargé de la recette dont il s'agit, pour l'arrondissement de Nancy.
5°. On fera connaître ultérieurement les noms de ceux qui auront été choisis pour les autres arrondissemens. »
Le préfet se plait à signaler l'empressement avec lequel ses administrés, oubliant les charges qu'ils ont supportées depuis sept mois, s'imposent, pour le soulagement de l'état, des sacrifices nouveaux , que leurs malheurs passés semblaient rendre impossibles. Il y trouve la preuve que les paroles nobles et consolantes sorties de la bouche de Louis-le-Désiré, ont été entendues dans ce département. Non, il n'est pas de maux que la France, unie de sentimens, ne puisse réparer. Le département de la Meurthe prendra rang parmi ceux qui montrent le plus de dévouement au roi. Le préfet en a depuis longtemps conçu l'espoir, et cet espoir ne sera point trompé.
Nancy, le 17 décembre 1815.
Le contre - amiral , préfet de la Meurthe,
Signé, le comte DE KERSAINT.

M. Rolland de Malleloy , conseiller à la cour royale de Nancy, a fait don au roi de son traitement des quatre derniers mois de 1815.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale