UFC Que Choisir de Nancy et environs

1874 - La censure

Le Préfet de Meurthe-et-Moselle,
Considérant que dans son numéro daté du 13 septembre, le journal l'Evènement a publié un article commençant par ces mots : Il est sérieusement question de la canonisation de mademoiselle d'Arc, et se terminant par ceux-ci: Innocents de 1870 et de 1874 séchez vos larmes, le jour de la justice viendra pour vous comme pour elle; Que plus loin le même journal qualifie de boucherie, de pendant de l' affaire de Victor Noir l'acte de répression de légitime défense à laquelle la force armée a été contrainte de recourir à Mèze pour le maintien de l'ordre;
Considérant que des publications de cette nature sont non-seulement blessantes pour le sentiment national, mais encore contraires au maintien de la paix publique, qu'elles constituent une véritable provocation au mépris de la loi et au désordre ;
Vu l'article 6 de la loi du 27 juillet 1849;
ARRÊTE :
ART. 1er. - La vente sur la voie publique, la distribution et le colportage du journal l’Evénement sont interdits dans le département.
ART. 2. - Des ampliations du présent arrêté seront adressées à MM. les Sous-Préfets, le Commandant de gendarmerie et le Commissaire central de police de Nancy, chargés d'en assurer l'exécution chacun en ce qui le concerne.
Nancy, le 13 septembre 1874.
Le Préfet, Mis. de CHAMBON.

Document publié le 01-01-2004

Retour à la page principale